Sacs : tissu, papier ou bioplastique, quelle est la meilleure solution ?

Voir la vidéo
FRANCE 2

Papier, tissu ou bioplastique, chaque filière vante son modèle avec des milliers d'emplois à la clé. Explications.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Bientôt, les sacs plastiques devront être supprimés des rayons de fruits et légumes notamment. Fins et transparents, mais très polluants, les Français en consomment des milliards chaque année. Par quoi seront-ils remplacés ? Sacs en tissu, en bioplastique ou en papier, quels sont leurs avantages et inconvénients ?

Avantages et inconvénients

"L'intérêt du papier, c'est un matériau rigide", explique David Schisler, président de Schisler. Cependant les sacs en papier sont deux fois plus cher que les sacs en plastique et sont perméables. Côté plus, ils sont de plus en plus solides et recyclables. Solides et recyclables, c'est aussi les qualités des sacs en tissu. Mais pour le moment, il n'y a plus qu'un seul fabricant qui produit pour la grande distribution en France. De plus, pour fabriquer ces sacs, il faut faire le tour du monde. Ils sont vendus 1,5 fois plus cher que les sacs en plastique et nécessitent beaucoup de transport.

Enfin, troisième solution, des granulés faits à partir de pommes de terre et transformables en sacs. Le résultat ressemble beaucoup à du plastique traditionnel, sauf que celui-ci est compostable à la maison. L'inconvénient de ces sacs, c'est qu'ils restent deux à quatre fois plus cher. Finalement, toutes les solutions sont plus cher que le plastique, mais elles ont tout un intérêt écologique certain.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne