Pollution : Montréal autorise le rejet des eaux usées dans le Saint-Laurent

FRANCE 2

La municipalité de ville québécoise a autorisé le rejet des eaux usées dans le Saint-Laurent pour procéder à des travaux. Explications de France 2.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Depuis le jeudi 12 novembre, un tiers des eaux usées de Montréal (Québec) est rejeté dans l'ancien système d'égout de la ville et déversé ensuite dans le fleuve Saint-Laurent sans filtration. Il ne s'agit pas d'un accident, mais d'une décision de la municipalité qui intervient pour permettre de grands travaux routiers. Les pétitions et manifestations se multiplient contre cette pollution volontaire.

Des espèces rares menacées

La déviation durera une semaine, les autorités affirment ne pas avoir d'autres choix. "Bien sûr personne n'est satisfait de cette situation, mais on doit le faire pour améliorer notre système à l'avenir, je pense que c'est important", a déclaré Denis Coderre, le marie de Montréal qui affirme vouloir investir pour le traitement des eaux usées. Le Saint-Laurent fournit la moitié de l'eau potable consommée par la ville et abrite des espèces rares. La municipalité doit procéder à des analyses de l'eau tous les jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne