Plastique : bientôt des bouteilles consignées ?

France 2

Les consommateurs vont être incités à rapporter les bouteilles en plastique aux vendeurs. Un geste citoyen qui risque de coûter cher aux mairies. 

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

En France, on achète chaque année 16 milliards de bouteilles en plastique. Le gouvernement veut s'inspirer d'un système de consigne comme en Allemagne, où le consommateur rapporte sa bouteille et récupère de l'argent. Le principe est simple : l'utilisateur paierait sa bouteille entre 10 et centimes d'euros plus chers. Il pourrait ensuite la rapporter en magasin ou à un automate pour être remboursé du prix de la consigne. 

Un manque à gagner pour les collectivités territoriales

"Ce serait bien que l'on puisse déposer les bouteilles. On en utilise pas mal quand même", explique une consommatrice. Mais pour les collectivités, la mise en place d'une consigne est un manque à gagner, car elles vendent les bouteilles 250 € la tonne à des entreprises de triage. Dans ce centre de tri d'Épinal, 30% des recettes sont liées aux bouteilles en plastique. La collectivité a même investi 15 millions d'euros dans un nouveau centre. Un manque à gagner qui pourrait pénaliser aussi les usagers. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne