Peugeot a présenté jeudi la première offre de location mensuelle pour sa future citadine électrique, la "iOn"

Le constructeur automobile français Peugeot  a  dévoilé jeudi la première offre de la iOn.
Le constructeur automobile français Peugeot a dévoilé jeudi la première offre de la iOn.

Attendu fin 2010, le véhicule sera disponible pour un loyer mensuel de moins de 500 euros, soit un coût d'utilisation "inférieur à 1,5 euros pour 100 km", indique le groupe.Le contrat de location comprendra la garantie et l'entretien du véhicule pendant 4 ans ou 40.000 km, qui sera la durée standard de location, avec une option de sortie à 2 ans.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Attendu fin 2010, le véhicule sera disponible pour un loyer mensuel de moins de 500 euros, soit un coût d'utilisation "inférieur à 1,5 euros pour 100 km", indique le groupe.

Le contrat de location comprendra la garantie et l'entretien du véhicule pendant 4 ans ou 40.000 km, qui sera la durée standard de location, avec une option de sortie à 2 ans.

L'assistance Peugeot Connect sera par ailleurs renforcée. En cas de batterie déchargée, une prise en charge sera possible indique par exemple Peugeot qui précise que d'autres offres de location seront présentées dans les prochains mois pour les particuliers et les entreprises.

La iOn en quelques mots
Construite par Mitsubishi sur la base de sa citadine i-Miev, la iOn est une voiture 4 portes pour quatre places. Elle a une autonomie de 130 km et sa vitesse maximale est de 130 km/h. Elle est rechargeable à 100% en six heures ou en mode rapide à 80% en 30 mn sur une borne spécifique. Quelques prototypes de la iOn ont déjà été présenté aux entreprises et à la presse au salon de Francfort en septembre. La semaine prochaine, au salon de Genève, l'aménagement intérieur du véhicule sera à son tour présenté.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne