Ille-et-Vilaine : Langouët, village pionnier de l'écologie

franceinfo

Le concret, c'est le créneau de Daniel Cueff depuis vingt ans. Il a fait de Langouët (Ille-et-Vilaine), sa commune de 600 habitants située près de Rennes dont il est le maire, un village écolo. Explications.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

À Langouët (Ille-et-Vilaine), village de 600 habitants, il y a deux écoquartiers. Les maisons sont en bois, isolées avec des matériaux naturels. Chacune d'entre elles a des panneaux solaires pour chauffer l'eau. Chaque maison dépense 160 euros par an d'énergie, soit dix fois moins que la moyenne des Français. La mairie a financé l'étude sur l'écoquartier pour la conception des maisons. Douze ont ensuite été achetées et il y a six logements sociaux.

"C'est une question de volonté politique", assure Daniel Cueff, le maire, qui tient à l'autonomie énergétique du village. À Langouët, on peut aussi acheter de l'électricité produite localement. Dix habitants volontaires en bénéficient pour le moment.

Un arrêté antipesticides controversé

À Langouët, on peut aussi faire de la permaculture. Candice Petitclair, 24 ans, s'est installée il y a un an avec son compagnon. La maraîchère prépare ses premiers semis. La mairie a emprunté auprès des habitants pour soutenir ce projet et met à disposition 7 000 m². "L'objectif est de nourrir les habitants et la cantine", indique Candice Petitclair.

Le maire a pris un arrêté antipesticides qui l'a rendu célèbre dans toute la France, mais il s'est mis à dos des agriculteurs locaux. Ces tensions ont alimenté une liste d'opposition pour les élections municipales. Daniel Cueff ne se représente pas, mais soutient une liste qui promet de poursuivre son travail.

Vous êtes à nouveau en ligne