Hérault : un village sans pesticides

FRANCE 2

La mairie de Murviel-lès-Montpellier (Hérault) est précurseur dans la lutte contre les produits phytosanitaires. Depuis huit ans, les pesticides y sont bannis.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Désherber à la main, un geste devenu ordinaire pour Gilles Béziat, agent d'entretien de la commune. "Les industriels, c'est pour vous vendre des produits, ils s'en foutent de la santé des gens", explique-t-il. À Murviel-lès-Montpellier (Hérault), on a commencé à prendre les choses en main il y a huit ans, en n'utilisant plus aucun produit phytosanitaire. L'équipe municipale était en avance sur la législation qui interdit le recours à ces pesticides depuis deux ans seulement.

420 communes ont reçu le label Terre Saine

Il faut chercher sans cesse de nouvelles solutions. Dans le cimetière par exemple, la maire va tenter d'épandre du schiste pour lutter contre les herbes folles. "Le surcoût aujourd'hui monétaire, il est très faible, c'est un surcoût en termes de travail de ressources humaines, de temps, d'heures", décrit Isabelle Touzard, maire divers gauche de Murviel-lès-Montpellier. Se passer de produits chimiques c'est accepter de travailler plus, à la main. C'est aussi une autre conception de la ville, plus en symbiose avec la nature, avec des économies d'eau et une végétation adaptée. Une conception à laquelle les citoyens se sont habitués. Le label Terre Saine reçu par ce village de 1 900 habitants a récompensé en quatre ans seulement 420 communes vertueuses en France.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne