Traces de glyphosate découvertes dans du miel : une enquête préliminaire ouverte pour "administration de substances nuisibles"

Du glyphosate avait été découvert dans plusieurs fûts de miel
Du glyphosate avait été découvert dans plusieurs fûts de miel (CHRISTOPHE MORIN / MAXPPP)

Du glyphosate avait été découvert dans la production de miel d'un apiculteur de l'Aisne. Soutenu par le syndicat apicole de son département, il avait porté plainte contre Bayer, qui fabrique le puissant pesticide.

Après la découverte de glyphosate dans du miel produit par un apiculteur de l'Aisne, le parquet de Lyon a ouvert, à la fin du mois de juin, une enquête préliminaire pour "administration de substances nuisibles", a confirmé, mercredi 4 juillet à franceinfo une source proche de l'enquête.

L'ouverture de cette enquête fait suite à la plainte déposée par le syndicat apicole de l'Aisne contre Bayer, qui fabrique le glyphosate, le 7 juin. Alerté de la présence de glyphosate par un grossiste, l'apiculteur avait décidé de détruire tout le miel produit.

"On se disait sous le manteau qu'il y avait du glyphosate dans le miel, mais on craignait de créer un effet de panique parmi les consommateurs", avait déclaré Emmanuel Ludot, l'avocat du syndicat apicole de l'Aisne, après le dépôt de plainte contre Bayer.

La France souhaite interdire l'utilisation du glyphosate d'ici 2021, selon l'engagement d'Emmanuel Macron.