Glyphosate : amende record pour Bayer, condamné une troisième fois

France 2

Sanction record et troisième défaite judiciaire pour le groupe Bayer. Il est condamné à verser 1,8 milliard d'euros pour un couple américain atteint d'un cancer attribué au Roundup.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C'est une victoire pour les Américains Alva et Alberta Pilliod. À San Francisco (Californie), un jury a condamné lundi 13 mai à leur verser 1,8 milliard d'euros. C'est la plus lourde amende infligée au groupe Bayer dans un procès du Roundup. Le couple a utilisé durant trente ans cet herbicide à base de glyphosate. Ils sont tous les deux atteints d'un cancer aujourd'hui. "On aurait aimé que Monsanto nous prévienne des dangers de l'utilisation de son produit", a commenté Alberta Pilliod.

Bayer fait appel

C'est le troisième revers judiciaire pour Monsanto aux États-Unis. Une nouvelle fois, le jury a estimé que l'entreprise aurait dû prévenir des dangers potentiels du désherbant. Le groupe allemand Bayer, propriétaire de Monsato, a fait savoir qu'il ferait appel de cette décision de justice. Aux États-Unis, plus de 13 000 ont été déposés contre la firme.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne