Côte-d'Or : un village vit sans eau potable depuis deux ans

À Martrois, près de Dijon, l'eau est empoisonnée par un herbicide depuis deux ans.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"C'est inquiétant, parce que vous ne pouvez pas laver tous vos légumes (...) il faut y penser quand vous faites du café, quand vous faites du thé", s'alarme un habitant. Cela fait deux années, que les habitants du village de Martrois, près de Dijon (Côte-d'Or), vivent sans eau potable. La source communale a été polluée par un herbicide toujours présent dans le sol. La maire, dans l'impasse, cherche encore une solution.

De l'eau polluée par un herbicide

Le produit autorisé, mais nocif a été utilisé par un agriculteur en 2016. La maire reçoit régulièrement les analyses, les dernières sont toujours six fois au-dessus de la limite de qualité. "Les autorités ne savent pas (...), tout ce que j'ai pu savoir c'est que ça allait être long, que ça allait mettre plusieurs années à s'éliminer complètement", désespère Geneviève Jondot, maire de Martrois. Le bentazone est un herbicide autorisé, et nocif à fortes concentrations comme tous les herbicides. Certains habitants ont bu de l'eau avant que l'interdiction ne soit prise, ils s'inquiètent des conséquences éventuelles sur leur santé à long terme. Un système de filtrage couterait trop cher à cette petite commune de 60 habitants. La solution envisagée est d'aller chercher de l'eau plus loin, en se raccordant à une autre commune.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne