Argentine : les pesticides au cœur du débat

FRANCE 3

L'utilisation des pesticides tend les relations entre les agriculteurs et les riverains en Argentine, l'un des plus gros consommateurs de glyphosate. 

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Chaque année, 240 000 tonnes de glyphosate sont pulvérisées dans les champs de soja transgénique. Mais un nouveau modèle agricole est peut-être en train de naître. À trois heures de route de Buenos Aires (Argentine), dans la province agricole de Entre Ríos, des panneaux vantent les mérites du soja génétiquement supérieur. D'autres promettent de leur côté des rendements sans limites grâce à l'or vert, comme on le surnomme ici.

De nouveaux arrêtés antipesticides

Une méthode qui a fait la réussite de nombreux agriculteurs argentins. Demetrio Melchiori, producteur de soja, raconte : "Le soja nous a apporté un grand progrès, à nous les producteurs, mais à tout le pays aussi. Indirectement, ça a créé du travail à beaucoup de gens." Une prospérité menacée depuis un an par des arrêtés antipesticides. Le gouvernement local a d'ores et déjà interdit l'épandage dans un rayon d'un kilomètre autour des écoles. Pour le moment, aucune subvention n'existe afin d'accompagner les agriculteurs vers une transition biologique.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne