Les enfants sont-ils de moins en moins intelligents ?

Voir la vidéo
FRANCEINFO

Notre QI serait en chute libre. On serait donc de moins en moins intelligent, selon une étude norvégienne.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

D'après une étude menée par deux chercheurs norvégiens, le phénomène de baisse de notre QI est apparu il y a 40 ans dans les pays développés. Les tests cognitifs ont été menés sur les jeunes nés en Norvège nés entre 1996 et 1991 au sein des mêmes familles. 237 000 personnes ont été suivies. Résultat : entre les générations de 1962 et celle de 1975, le gain en QI est de 0,20 point par an en moyenne, alors qu'entre 1975 et 1991 il baisse de 0,33 point par an.

Plomb, pesticides, solvants...

Le phénomène continuerait de s'accélérer depuis. Les causes seraient les facteurs environnementaux comme les perturbateurs endocriniens, responsables du ralentissement de notre cerveau. D'autres scientifiques affirment que le plomb, le mercure, certains pesticides et solvants font perdre des points de quotient intellectuel aux enfants.

Il y a d'autres facteurs qui entreraient en compte : le dérèglement du système éducatif, le recul du livre et donc l'omniprésence des écrans et la crise de l'État-providence. Certains scientifiques sont plus réservés sur le fait que les enfants seraient de plus en plus bêtes, comme Sylvie Chokron, chercheuse au CNRS.

Vous êtes à nouveau en ligne