Normandie : la transhumance urbaine d'un berger et ses brebis

Une équipe de France 3 a suivi un berger de l'Eure, qui emmène ses animaux à l'hippodrome d'Évreux, le temps de passer l'hiver.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C'est le moment et elles l'attendent depuis longtemps : après huit mois passés sur les hauteurs d'Évreux (Eure), il est temps pour les brebis communales de rejoindre plus bas la parcelle, où elles vont se reposer tout l'hiver. Un voyage qu'elles feront avec Benoit Voisin, berger depuis 12 ans. Une aide précieuse pour déplacer cette centaine de demoiselles.

À l'hippodrome

La transhumance, débutée sur les coteaux, mène rapidement en ville, un parcours de 10km aux multiples tentatives. Les bêtes traversent les rues de la ville, le spectacle amuse les patients. "Ce n'est pas habituel, c'est étonnant", témoigne un homme. Le voyage des brebis est rythmé par des arrêts dans les écoles. Car la transhumance a surtout une vocation pédagogique auprès des habitants. Les brebis seront à l'hippodrome d'Évreux jeudi 22 décembre après-midi, c'est là-bas qu'elles donneront naissance à leurs agneaux en avril.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne