Naufrage du navire italien "Grande America" : les autorités se préparent

Les deux nappes d'hydrocarbures libérées par le "Grande America" dérivent désormais à plus de 300 km de large de La Rochelle et menacent toujours les côtes de Gironde et de Charente-Maritime, deux départements placés en préalerte pour anticiper tout risque de pollution.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Deux nappes d'hydrocarbures de 9 et 13 km ont été libérées par le Grande America. Elles avancent à une vitesse de 35 km par jour en direction des côtes françaises. À La Rochelle (Charente maritime), certains habitants se préparent à voir les premières galettes de fioul arriver sur la côte. "À chaque fois qu'il y a des pollutions, on en ramasse toujours un peu", indique un habitant. Même inquiétude chez les professionnels de la pêche et sur certaines plages où des opérations de nettoyage ont débuté. "Une mesure préventive pour éviter qu'une éventuelle pollution fasse fixer les hydrocarbures sur les déchets", explique Rémi Simon, directeur général des services de Lacanau (Gironde).

Deux navires et un drone

Trois navires de pompage, dont l'un équipé d'un drône, sont en route, en mer. Ils devraient arriver sur zone vendredi 15 mars. Une première tentative de pompage devrait avoir lieu si les conditions climatiques le permettent. Si la nappe continue de progresser, les premières galettes de fioul devraient arriver sur nos côtes d'ici lundi 18 mars. 

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne