"Grande America" : un naufrage sous surveillance

FRANCE 2

Un premier conteneur a été récupéré, huit jours après le naufrage du "Grande America" dans le golfe de Gascogne.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Depuis le ciel, des nappes de fioul sont visibles à la surface de l'océan Atlantique. À bord d'un avion, des équipages de la Marine nationale survolent la zone touchée par le naufrage du Grande America. Le but : localiser les concentrations les plus importantes de polluants. Localiser, mais aussi tracer. Depuis l'avion, des sondes GPS sont larguées. Elles accompagneront ces nappes pour ne pas les perdre de vue.

Un conteneur remorqué

Sur l'eau, les navires continuent leurs opérations de lutte contre la pollution. Des barrages ont été mis en place pour concentrer les plaques d'hydrocarbure à la surface de l'océan. Le fioul est extrait de l'eau. Selon la préfecture maritime, pas de risque de pollution pour les côtes françaises avant dix jours, mais des opérations difficiles à mener. Cinq conteneurs ont également été aperçus en mer. Un premier a été remorqué vers La Rochelle (Charente-Maritime). Il contenait six tonnes de chips.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne