"Grande America" : la marée noire se rapproche des côtes françaises

France 2

La houle pousse toujours le fioul échappé du "Grande America". La pollution se déplace vers les côtes de Gironde et de Charente-Maritime.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

À une vitesse de 35 kilomètres par jour, les plaques d'hydrocarbures déversées par le Grande America s'approchent de plus en plus des côtes françaises. Elles pourraient atteindre la Gironde et la Charente-Maritime dans quelques jours seulement, et 500 kilomètres de littoral sont menacés. Deux nappes ont été repérées. L'une à l'endroit où le cargo a fait naufrage, l'autre à une vingtaine de kilomètres de là. C'est depuis L'Argonaute, parti de Brest (Finistère) jeudi 14 mars, que le dispositif antipollution est coordonné avec l'aide de quatre autres bateaux.

Des containers de matières dangereuses

"Nous faisons tout pour pomper, mais il n'est possible de pomper en mer que si un certain nombre de conditions météo sont réunies et il y a, semble-t-il, des fenêtres météo dans les jours qui viennent", explique François de Rugy, le ministre de la Transition écologique. En plus des 220 000 tonnes de fioul lourd contenues dans les soutes, le Grande America transportait 45 containers remplis de matières dangereuses, dont de l'acide chlorhydrique et de l'acide sulfurique.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne