Charente-Maritime : le dépôt jaune et mousseux sur la plage de Fouras qui inquiétait les habitants était en fait du pollen

La plage de Fouras où du pollen a été retrouvé. 
La plage de Fouras où du pollen a été retrouvé.  (XAVIER LEOTY / MAXPPP)

Les habitants s'inquiètaient d'une possible pollution du "Grande America". Les analyses ont écarté l'hypothèse d'une pollution par hydrocarbures. 

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

A Fouras en Charente-Maritime, un dépôt jaune et mousseux qui s'étendait sur 1,5 kilomètre de littoral suscitait des inquiétudes alors qu'il s'agissait en réalité de pollen, rapporte lundi 1er avril France Bleu La Rochelle. Le phénomène préoccupait les habitants de la commune, notamment à cause du naufrage du navire Grande America le 12 mars dernier.

La maire de Fouras, Sylvie Marcilly, a reçu lundi les résultats des prélèvements analysés en laboratoire : "C'est du pollen de pin, en provenance d'une forêt probablement", a-t-elle détaillé au micro de France Bleu, se disant soulagée par cette nouvelle.

"Levée de doute"

La procédure de "levée de doute anti-pollution" avait été mise en œuvre dimanche, avec les moyens spécialisés du Service départemental d'incendie et de secours (Sdis) de la Charente-Maritime, indiquait la préfecture, qui n'excluait déjà pas "que ces dépôts soient d’origine naturelle". Les analyses effectuées par les sapeurs pompiers du Sdis 17 avec un spectromètre permettaient en effet d’écarter l’hypothèse d’une pollution par hydrocarbure.

Une quinzaine de sapeurs pompiers ont été mobilisés pour nettoyer le littoral et pomper l'afflux inattendu de pollen, aidés par les services de la mairie de Fouras.

Vous êtes à nouveau en ligne