Mode : la seconde vie des vêtements

Gaëlle Constantini, une créatrice de mode, a eu la bonne idée de récupérer une partie des textiles jetés chaque année pour leur donner un nouveau style.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"J'ai toujours rêvé de faire des vêtements, mais je ne veux surtout pas faire de gâchis", explique Gaëlle Constantini, créatrice de l'atelier du même nom. J'ai donc décidé de faire de la mode éco-responsable et d'utiliser des matières qui existent déjà pour les transformer." Elle vient régulièrement se fournir à Maison-Alfort, dans le Val-de-Marne, pour acheter chez Emmaüs des coupons de 7 à 15 € le mètre. Elle n'hésite pas non plus à récupérer des chutes de tissus.

Des pièces uniques et écologiques

Le défi de la créatrice de mode est de s'adapter en toute circonstance. Au fond de son atelier, on trouve des nappes, des housses de couette ou des draps d'hôtellerie. Des produits courants qui ont donné l'idée à Gaëlle Constantini de créer une collection permanente à base de linge de maison. La styliste a dû apprendre à slalomer entre les défauts des produits usagers. Au final, elle fabrique des pièces uniques et écologiques, car elles ne nécessitent pas d'eau pour leur fabrication ni de produits chimiques. Gaëlle Constantini a eu l'occasion d'en offrir à Brigitte Macron, qui ne les a pas encore portées en public.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne