Maisons passives : rester au chaud sans utiliser de chauffage

france 2

Les maisons passives tiennent-elles leurs promesses ? Aujourd'hui, en France, on dépense en moyenne 1 600 euros par an pour se chauffer. Le principe de ces maisons passives est de ne pas avoir de chauffage.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

En plein cœur de Saint-Étienne (Loire), un nouveau lotissement est composé de maisons passives, c'est-à-dire sans chauffage. Les habitants ont notamment été séduits tant par le principe que par l'architecture originale. Dans ces architectures, tout est fait pour garder la chaleur : de larges ouvertures au sud pour laisser entrer le soleil, une isolation parfaite, des portes et fenêtres triple-vitrage. L'air étant filtré en permanence par un système de ventilation, il n'y a pas d'humidité dans la maison. Ces logements écologiques ont tous été vendus sur Internet en huit semaines.

Un aménagement lourd et cher 

Peut-on facilement transformer une maison traditionnelle en maison passive ? "Facilement non. C'est possible au prix de très gros travaux. Une maison passive, cela passe par les fenêtres, l'isolation, la ventilation, c'est un ensemble. Donc le chantier risque d'être lourd et cher et dépend bien sûr de votre maison", précise la journaliste Justine Weyl.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne