Littoral aquitain : début du nettoyage après les tempêtes

Franceinfo
Franceinfo (Franceinfo)

Après les tempêtes de cet hiver, les plages du littoral aquitain sont particulièrement souillées de déchets. Face à cette situation, des initiatives de nettoyage se mettent en place.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"On marche sur du plastique. "  Jean-Vincent Accoce, le correspondant de Surfrider Fondation à Arcachon, une association de surveillance du littoral, résume la situation avec ces quelques mots. Bouteilles en plastique, bidons ou troncs d'arbre, les plages du littoral aquitain ont fait les frais des tempêtes de cet hiver. Face à cette situation, Jean-Vincent Accoce estime qu'"il y a une certaine urgence à nettoyer les plages ".

"Près de 6,5 milliards de kilos de déchets plastiques sont déversés dans les océans chaque année " expliquait l'association début février en annonçant le lancement de la 19e édition des Initiatives océanes. L'opération qui a pour but de sensibiliser la population sur les déchets marins se déroulera du 20 au 23 mars. L'an passé, 50.000 personnes avaient participé à travers le monde.

Participer au nettoyage

Rien que ce samedi, au moins cinq opérations de nettoyage sont organisées sur des plages françaises par des associations ou des particuliers.

Mais nettoyer une plage ne signifie pas retirer tous les déchets. Les déchets d'origine humaine (bouteilles ou sachets en plastique par exemple) sont à enlever. Les déchets d'origine naturelle, comme les algues, servent quant à eux à maintenir l'équilibre du milieu littoral.

Nettoyer, un coût pour les collectivités

Ratisser une plage pour en enlever les déchets a un coût, et pas des moindres. Un rapport du Programme des Nations Unies pour l'environnement de 2009 chiffrait par exemple à plus d'un million et demi de dollars le nettoyage des plages sur la côte ouest de la Suède.

Le nettoyage des plages du littoral aquitain s'annonce long, d'autant que plus le temps passe, plus les déchets accumulés risquent d'être recouverts de sable.

Vous êtes à nouveau en ligne