Lingettes jetables : un système de pollueur-payeur bientôt instauré ?

FRANCE 3

Les lingettes jetables ont envahi les foyers. Pour nettoyer ou encore se démaquiller, elles sont utilisées au quotidien. Pourtant, elles polluent énormément, étant essentiellement composées de plastique. Le gouvernement veut endiguer cela.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Elles sont présentes dans 4 foyers sur 10 en France. Les lingettes jetables sont utilisées pour de nombreux usages, principalement pour l'entretien des salles de bain et des cuisines. Mais ces lingettes ne sont pas sans conséquence écologiques. Chaque année, 47 000 tonnes en sont utilisées dans l'Union européenne et leur donner une seconde vie est presque impossible.

Divers produits chimiques composent les lingettes

"Le recyclage est compliqué pour deux principales raisons : il y a plusieurs matériaux qui coexistent et ensuite parce qu'elles sont imbibées de différents produits chimiques. Donc c'est très difficile à séparer", explique Anne-Fleur Hug, de l'association Zero Waste France. Par ailleurs, les lingettes sont très souvent jetées dans les toilettes. À tort, perturbant le réseau de collecte des eaux usées. Ainsi, le gouvernement réfléchit à mettre en place un système de pollueur-payeur, contraignant les producteurs des lingettes à organiser et financer la gestion de ces déchets.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne