Les pluies torrentielles qui s'abattent depuis trois jours ont déjà fait 15 morts et 50 personnes sont portées disparues

Zones inondées du sud du Bangladesh après le cyclone Aila en mai 2009
Zones inondées du sud du Bangladesh après le cyclone Aila en mai 2009 (AFP Munir uz Zaman)

Deux cents pêcheurs bangladais sont également portés disparus depuis le passage d'un cyclone tropical dans le golfe du Bengale où une quinzaine de bateaux ont chaviré.Des vagues d'un mètre cinquante ont en outre déferlé sur les côtes, contraignant 150.000 habitants à fuir leur domicile, mais aucune victime n'a été signalée, selon les autorités.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Deux cents pêcheurs bangladais sont également portés disparus depuis le passage d'un cyclone tropical dans le golfe du Bengale où une quinzaine de bateaux ont chaviré.

Des vagues d'un mètre cinquante ont en outre déferlé sur les côtes, contraignant 150.000 habitants à fuir leur domicile, mais aucune victime n'a été signalée, selon les autorités.

Des digues se sont rompues, des routes ont été submergées et des pylônes électriques abattus. La ville de Barguna, dans le sud du pays, est l'une des plus touchées avec 100.000 personnes affectées par les crues. La dépression, qui progresse vers le nord-nord-ouest, devrait encore gagner en puissance, selon les prévisionnistes.

Les pluies de la mousson font de nombreuses victimes chaque année dans ce pays. En novembre 2007, le cyclone Sidr avait provoqué la mort de 3.500 personnes et des centaines avaient péri lors du passage du cyclone Aila l'an dernier. Les régions côtières du Bangladesh abritent plus de 15 millions de personnes et sont particulièrement vulnérables aux inondations.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne