Le président haïtien a remercié chaleureusement la France samedi pour l'envoi rapide de sauveteurs sur place

Le président haïtien René Preval
Le président haïtien René Preval (AFP - Tim Sloan)

"Merci à la France! C'est le premier pays qui a débarqué avec des sauveteurs", a lancé M.Préval lors d'une rencontre à l'aéroport avec le secrétaire d'Etat français à la Coopération Alain Joyandet.Vendredi, 30 Haïtiens avaient déjà été dégagés par les sauveteurs français à Port-au-Prince, sans compter les étrangers secourus à l'hôtel Montana.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"Merci à la France! C'est le premier pays qui a débarqué avec des sauveteurs", a lancé M.Préval lors d'une rencontre à l'aéroport avec le secrétaire d'Etat français à la Coopération Alain Joyandet.

Vendredi, 30 Haïtiens avaient déjà été dégagés par les sauveteurs français à Port-au-Prince, sans compter les étrangers secourus à l'hôtel Montana.

Au total, 100 sauveteurs de la Sécurité civile et une soixantaine de gendarmes sont à pied d'oeuvre dans la capitale haïtienne. Cent-vingt-cinq personnels supplémentaires de la Sécurité civile ont été envoyés vendredi après-midi, pour assurer notamment une mission de production d'eau et d'électricité.

"Les moyens civils et militaires mis en place par la France ont permis d'acheminer 240 personnels de la sécurité civile et de la gendarmerie, dont 180 par les avions militaires en six rotations, et 30 tonnes de fret dont 15 par avions militaires. De plus, 239 ressortissants, dont 42 blessés, ont été rapatriés aux Antilles par avions militaires", a indiqué samedi le ministère français de la Défense.

Concernant les navires, dont Nicolas Sarkozy avait annoncé jeudi le déploiement, le bâtiment de transport et ravitaillement léger Francis Garnier a quitté vendredi la Martinique pour rallier Haïti via la Guadeloupe, où il a complété dans la nuit son chargement de fret humanitaire (notamment 700 tentes et du fret au profit de la Croix Rouge). Il a aussi embarqué des engins de terrassement.

Le navire Sirocco, qui était au large des côtes sénégalaises, a commencé à rallier Haïti vendredi. Disposant de capacité médicale (deux blocs chirurgicaux et 50 lits d'hospitalisation), de transport de fret (2.000 tonnes) et passagers (2.000), il emporte également quatre hélicoptères (deux Puma, deux Gazelle), a rappelé le ministère.

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne