Le gouvernement veut mettre en place une écotaxe de 1,50 euro à 18 euros sur les billets d'avion à partir de 2020

Un avion sur le tarmac de l\'aéroport Roissy-Charles de Gaulle (Val d\'Oise), le 8 juillet 2019.
Un avion sur le tarmac de l'aéroport Roissy-Charles de Gaulle (Val d'Oise), le 8 juillet 2019. (JOEL SAGET / AFP)

La ministre des Transports l'a annoncé, mardi. Cette mesure, décidée lors du deuxième Conseil de défense écologique, sera intégrée au projet de loi de finances 2020 et s'appliquera à toutes les compagnies aériennes.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le gouvernement veut mettre en place une écotaxe de 1,50 à 18 euros sur les billets d'avion à partir de 2020 pour tous les vols au départ de la France, sauf vers la Corse et l'outre-mer et sauf vols en correspondance, a annoncé la ministre des Transports, Elisabeth Borne, mardi 9 juillet. Cette mesure, décidée lors du deuxième Conseil de défense écologique, sera intégrée au projet de loi de finances 2020 et s'appliquera à toutes les compagnies aériennes.

Dans le détail, l'écotaxe ne s'appliquera qu'aux vols partant de France et non à ceux arrivant. Elle sera de 1,50 euro en classe éco pour les vols intérieurs et intra-européens, de 9 euros pour ces vols en classe affaires, de 3 euros pour les vols en classe éco hors de l'Union européenne et de 18 euros pour ces vols en classe affaires, a précisé la ministre.

Selon Elisabeth Borne, cette taxe devrait rapporter 182 millions d'euros à partir de 2020, qui seront consacrés à des investissements pour des infrastructures de transports plus écologiques, notamment le ferroviaire.

Vous êtes à nouveau en ligne