La propreté, un enjeu majeur pour les agglomérations

FRANCE 2

La propreté des villes est un enjeu colossal pour toutes les agglomérations françaises. Paris ne brille pas vraiment sur ce sujet, alors même que la mairie y consacre un budget conséquent : 500 millions d'euros par an.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Déjections canines, mégots, chewing-gums, ils recouvrent les chaussées parisiennes par milliers de tonnes. La ville de Metz, elle, les chasse par tous les moyens. Une chasse intensifiée depuis cinq ans, et cela se voit. La ville a d'ailleurs décroché le label écopropre. En effet, la propreté est un enjeu majeur : Metz y consacre 8 millions d'euros pour 120 000 habitants ; Paris 500 millions d'euros pour 2,2 millions d'habitants.

22 millions d'euros vont être investis

Comment cet argent est-il dépensé et pour quelle efficacité ? La capitale a renforcé ses équipes de nettoyage : 260 agents recrutés depuis trois ans. Pour plus d'efficacité, la ville a acheté de nouveaux camions de nettoyage. 22 millions d'euros vont encore être investis d'ici la fin de l'année. Nettoyer, mais aussi réprimer : près de 1 000 inspecteurs verbalisateurs quadrillent la capitale. Leur travail ? Débusquer les incivilités.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne