: L'hydrogène, un carburant promis à un bel avenir

France 3

Silencieuse et sans pot d'échappement, elle pourrait être la voiture du futur. La filière des véhicules à hydrogène est pourtant très modeste en France. Le département de la Manche développe cette filière depuis deux ans. Les essais sont concluants.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Un deux-roues électrique de fabrication française qui roule à l'hydrogène, c'est une première en France. À la place d'une batterie à l'autonomie limitée, c'est un gaz qui produit l'électricité. "On a plus de 100 km d'autonomie avec ce vélo et on le recharge en deux minutes", explique Stéphane Barrault, chef de projet technique Latitude Manche. Saint-Lô (Manche) est la seule ville équipée avec dix vélos à hydrogène mis à la disposition des touristes malgré un coût de 7 500 euros par vélo.

La Manche fait des émules

Une entreprise des environs est intéressée. Elle a mis quatre vélos à hydrogène à la disposition de ses salariés. La Manche a aussi été parmi les premiers départements à tester la voiture à hydrogène. Mais les stations à hydrogène sont quasiment inexistantes. Un obstacle pour le département qui souhaite développer la filière. En matière de sécurité, les pompiers de Saint-Lô ont démontré que rouler à l'hydrogène n'est pas dangereux. La Savoie et Auvergne-Rhône-Alpes ont décidé de suivre l'exemple de la Manche.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne