L'Europe s'attend à des fortes pluies et à des vagues de chaleur

(Maxppp)

Une étude d'une précision sans précédent, publiée ce lundi et menée en parallèle par 27 instituts de recherche, donne des indications inquiétantes sur le futur climatique de l'Europe. Avec le réchauffement climatique, notre continent devrait connaitre dans les prochaines décennies de plus en plus d'épisodes de fortes pluies, de périodes sèches et de vagues de chaleur. 

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Fonte des glaces, hausse du niveau des mers, augmentation des températures... les conséquences du réchauffement climatique sont connues. Mais des chercheurs de 27 instituts de recherche dont le CNRS, Météo-France et le Commissariat à l'énergie atomique (CEA) en France ont effectué des simulations plus précises encore, afin d'évaluer ses effets sur le continent européen. 

Le continent européen se réchauffe plus vite que prévu

Leurs résultats sont parus ce lundi, et ils sont relativement inquiétants. D'après la centaine de simulations menée depuis trois ans dans le cadre de ce projet Euro-Cordex, la température globale du continent européen augmentera de 1 à 5°C d'ici la fin du siècle, avec un réchauffement plus rapide en Europe du sud en été et plus rapide dans le Nord et l'Est en hiver.

A LIRE AUSSI ►►► Climat : le rapport du GIEC, et après ? 

En affinant les simulations globales réalisées pour le 5e rapport du GIEC, le rapport indique  "que le continent européen se réchauffe plus vite " que le réchauffement global projeté par les scientifiques du Giec en septembre . 

"Dans 50 ans, Bordeaux aura le climat de Séville"

Selon Alain Rousset, président du Conseil régional d'Aquitaine, et invité de France Info ce matin car il a lui aussi commandé une étude à venir sur le climat, dans 50 ans, "Bordeaux aura le climat de Séville ". "Il y a deux actions à mener ", poursuit-il. "S'y préparer (...) et mettre en place tout ce qui va
bien pour lutter contre le gaz à effet de serre. Comment on construit les
usines demain ? Comment on a un tourisme plus responsable ? Il y a
tout un tas de décisions qu'avec les corps professionnels, on va prendre
". 

Davantage de fortes pluies et de vagues de chaleur

Les résultats confirment également un "accroissement sensible de la fréquence des événements extrêmes : pluies intenses, vagues de chaleur et périodes de sécheresses ". D'après Robert Vautard, spécialiste des simulations climatiques au CNRS, dans les scénarios les plus pessimistes, les projections vont jusqu'à "25 à 30% de fortes pluies supplémentaires partout en Europe ". 

Le programme a ainsi réussi à décliner les modèles globaux du Giec à des échelles plus serrées - jusqu'à des mailles de 12 km pour les plus précises - qui lui ont permis de zoomer sur le continent européen, afin d'anticiper au mieux la météo du futur. La différence avec les études précédentes ?

La précision, dans un premier temps, mais aussi la variété des simulations, qui permettent de mettre de côté les prédictions un peu farfelues. Ne sont retenus que les résultats qui sont les mêmes entre différentes études. 

A LIRE AUSSI ►►►Réchauffement climatique : qui croire ? 

"Une autre conclusion robuste, c'est l'augmentation des vagues de chaleur en Europe du sud et du centre. De plus les périodes sèches sont aussi en augmentation dans le sud de l'Europe ", ajoute le chercheur. En revanche, "les signaux ne sont pas clairs " pour d'autres événements météorologiques, comme les tempêtes.

Vous êtes à nouveau en ligne