L'animal le plus heureux du monde

BRUT

La popularité du quokka tient au sourire permanent qu'il affiche. Mais il est pourtant un animal sur le déclin.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le quokka vit en Australie, principalement sur l'île de Rottnest, littéralement "le nid de rat", car il a été pris pour un rat géant lorsqu'il a été découvert en 1696. En réalité, c'est un marsupial, qui porte son bébé dans une poche. Sur l'île, il est le seul mammifère terrestre. Il s'est admirablement bien adapté à la présence humaine, visitant les maisons et approchant les touristes pour obtenir de la nourriture.

Un animal menacé

Le quokka est un pacifiste : il fait parti des rares animaux à ne pas entrer en conflit avec ses congénères pour se nourrir ou se reproduire. Mais il est cependant prêt à tout pour survivre : si la mère est menacée,  elle jettera son bébé hors de sa poche pour distraire l'agresseur et s'enfuir.

Et il a beaucoup d'ennemis : l'arrivée d'espèces invasives comme le renard ou le chat ont réduit sa population sur le continent. Sur l'île de Rottnest, le développement humain, en parti dû à l'arrivée de touristes, a aussi impacté son territoire. Aujourd'hui, sa population diminue.

Vous êtes à nouveau en ligne