Interdiction des sacs plastique : une aubaine pour les producteurs de sacs-poubelle

France 2

Les sacs plastique sont interdits depuis vendredi 1er juillet. Une interdiction qui profite aux vendeurs de sacs-poubelle qui sont pris d'assaut.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Cette fois c’est fini, plus de sacs plastique en caisse désormais, des sacs que beaucoup réutilisaient. "Quand on avait des sacs plastique, je les utilisais comme sacs-poubelle", explique un client de ce supermarché. Plus le choix maintenant, il va bien falloir mettre la main au porte-monnaie et payer quelques euros de plus chaque mois pour des sacs-poubelle. 

3 à 4% d'augmentation des volumes de sacs-poubelle

Une aubaine pour cette entreprise en Seine-Maritime qui en produit 500 tonnes chaque jour. La disparition des sacs plastique, c'est donc de meilleurs chiffres à venir pour ce groupe de 1 000 salariés. "Avec cette loi qui s'applique au 1er juillet, aujourd'hui, on va être sur un impact de 3 à 4% d'augmentation des volumes sur les petits sacs-poubelle", explique Christophe Bergamo, directeur général de Sphère. Et ça fait 15 ans que ça dure. En 2003, l'État et la grande distribution ont décidé de limiter le nombre de sacs plastique. Depuis, la vente de sacs-poubelle est en hausse : +15%.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne