INFOGRAPHIE. Bouteilles, scooters, aspirateurs… Voici tout ce qui a été trouvé dans le Vieux-Port de Marseille depuis 2016

La fédération des sociétés nautiques des Bouches-du-Rhône organise chaque année une journée de ramassage des déchets dans le Vieux-Port de Marseille. Voici ce que les bénévoles ont trouvé.
La fédération des sociétés nautiques des Bouches-du-Rhône organise chaque année une journée de ramassage des déchets dans le Vieux-Port de Marseille. Voici ce que les bénévoles ont trouvé. (BAPTISTE BOYER / FRANCEINFO)

Depuis trois ans, la Fédération des sociétés nautiques des Bouches-du-Rhône organise une journée pour ramasser les déchets jetés dans les eaux du port. Pour mesurer l'étendue de cette pollution, franceinfo a compilé l'intégralité des objets découverts.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Que trouve-t-on dans le Vieux-Port de Marseille quand il n'est pas bouché par une sardine ? Des bateaux… et beaucoup de déchets. Chaque automne, depuis 2016, l'opération "Vieux-Port propre" réunit des centaines de bénévoles pendant toute une journée afin de ramasser les rebuts qui encombrent les fonds. Organisées par la Fédération des sociétés nautiques des Bouches-du-Rhône (FSN13), ces campagnes ont pour vocation de sensibiliser l'opinion à la pollution des eaux.  

Le résultat ? Un inventaire à la Prévert, de la canette d'aluminum à l'amphore, en passant par les scooters et les boules de pétanque. "Ce qui me désole, ce sont les canettes de bière. Il y a des cafetiers tout autour et on pourrait mettre en place un système de consigne", soupire René Heuzey, plongeur et cinéaste. La qualité de l'eau, malgré tout, serait bien meilleure que dans les années 1990. "Je voyais à peine le bout de ma main et il n’était pas rare de ressortir de l’eau avec une otite externe, c’était catastrophique", ajoute-t-il. 

Reste à répertorier tous les objets découverts, afin d'organiser la prévention en amont. "Nous sommes face à un enjeu environnemental, car ce travail de nomenclature à Marseille n’a jamais été réalisé", explique la biologiste marine Isabelle Poitou, directrice de l'association MerTerre. Celle-ci a transmis ses données à franceinfo, ce qui a permis de réaliser cette infographie exhaustive qui montre l'ampleur de la pollution marine à travers trois années de ramassage.

Les données intègrent les résultats des trois collectes menées par les organisateurs et les couleurs correspondent au matériau du déchet.  

- en gris
, le métal ;
- en jaune, les matériaux polymères (plastique...) ;
- en marron, les bois traités et travaillés ;
- en noir, le caoutchouc ;
- en bleu, le verre, la céramique et le béton ;
- en vert, le papier et le carton ;
- en rouge
, les vêtements et textiles.

   
    (AWA SANE / BAPTISTE BOYER / BAPTISTE POULIN)
       
        (AWA SANE / BAPTISTE BOYER / BAPTISTE POULIN)
      
       (AWA SANE / BAPTISTE BOYER / BAPTISTE POULIN)
       
        (AWA SANE / BAPTISTE BOYER / BAPTISTE POULIN)
    
     (AWA SANE / BAPTISTE BOYER / BAPTISTE POULIN)

      
       (AWA SANE / BAPTISTE BOYER / BAPTISTE POULIN)
     
      (AWA SANE / BAPTISTE BOYER / BAPTISTE POULIN)

Vous êtes à nouveau en ligne