VIDEO. "Ça peut assurément être un avantage" : Greta Thunberg aborde le sujet de son autisme

"Je suis sur le spectre de l'autisme, donc je ne fais pas vraiment attention aux codes sociaux", a expliqué la Suédoise qui est devenue, à seulement 16 ans, l'une des figures les plus connues de la lutte contre le réchauffement climatique.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

"J'ai un syndrome d'Asperger." Mardi 10 septembre, la jeune militante suédoise pour le climat Greta Thunberg a abordé le sujet de son autisme, dans une interview à la chaîne de télévision américaine CBS. "Je suis sur le spectre de l'autisme, donc je ne fais pas vraiment attention aux codes sociaux", a expliqué celle qui est devenue, à seulement 16 ans, l'une des figures les plus connues de la lutte contre le réchauffement climatique avec des manifestations d'élèves partout dans le monde, nommées "Fridays for Future".

Greta Thunberg a aussi expliqué que son trouble du développement peut se transformer en force, notamment pour ses combats sur le climat. "Dans certaines circonstances, ça peut assurément être un avantage d'avoir un diagnostic neurotypique... d'être neurodivers, affirme-t-elle. Parce que ça vous rend différent, ça vous fait penser différemment et surtout, dans une crise aussi grave, nous devons sortir des sentiers battus. Nous devons réfléchir hors de notre système actuel. Nous avons besoin de gens qui pensent différemment et qui ne sont pas comme les autres."

Un défilé géant pour le climat est prévu, avec elle, devant le siège de l'ONU, à New York, le 20 septembre. L'objectif ? Faire pression sur les dirigeants du monde entier qui participeront au sommet sur le climat de l'ONU prévu le 23 septembre.

Vous êtes à nouveau en ligne