Grenoble : une ville exemplaire dans la lutte contre la pollution

Nichée dans une cuvette, l'air de la ville de Grenoble pouvait être parfois irrespirable. Mais elle a su prendre des mesures que vous présente une équipe de France 2.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Entourée de montagnes, la ville de Grenoble (Isère) est nichée dans une cuvette où l'air circule mal. Les transports représentent un quart des émissions polluantes. Pour éviter la pollution due aux voitures, la ville mise sur des transports alternatifs. Tramway, bus, vélos, véhicules électriques, tout est mis en œuvre pour que ces moyens de transport attirent les Grenoblois. La ville a par ailleurs mis en place une application qui permet de repérer l'itinéraire le moins polluant en fonction des transports utilisés.

Des efforts qui paient

Grenoble met aussi à disposition de ses habitants un véhicule électrique, qu'elle est la deuxième à utiliser après Tokyo. Outre sa petite taille, l'avantage de cet objet hybride est qu'il est "un véhicule pour plusieurs personnes", explique cet utilisateur de l'I-Road Toyota. 50 véhicules sont ainsi mis à disposition en autopartage. Les vélos jaunes, 5 000 au total, sont également disséminés sur l'ensemble de la ville qui compte 300 km de pistes cyclables. Ces efforts ont permis de réduire de 18% en sept ans les émissions polluantes. Chaque habitant rejette 5,3 tonnes de CO2 par an, soit 30% de moins que la moyenne nationale.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne