Gaz de schiste : un rassemblement des opposants dans le Gard

FRANCE 3

A Barjac, les opposants au gaz de schiste manifestent dimanche 28 février alors que la justice a autorisé Total à explorer une zone aux alentours de Montélimar.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Les anti gaz de schiste ont commencé à se rassembler depuis la fin de la matinée à Barjac, dans le Gard, dimanche 28 février. Peu avant 13 heures, ils étaient entre 1 500 et 2 000 personnes. Les organiseurs attendaient entre 3 000 et 10 000 personnes, selon Jérôme Curato présent sur place. "Le but est de mettre la pression sur le gouvernement pour qu'il interdise purement et simplement toute exploration du sous-sol en vue d'y trouver des hydrocarbures non conventionnels", précise le journaliste.

Total a récupéré un permis

La mobilisation avait déjà porté ses fruits il y a cinq ans puisqu'une loi interdisant la fracturation hydraulique avait été votée et plusieurs permis d'exploration abrogés. Fin janvier, le pétrolier Total a récupéré l'un de ces permis devant la justice administrative ce qui a provoqué l'inquiétude des collectifs citoyens. "Aujourd'hui, ces collectifs (...) ne veulent plus entendre parler du gaz de schiste", ajoute Jérôme Curato. Une manifestation devait se dérouler dimanche 28 février dans l'après-midi.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne