Feuilleton : le réveil de la forêt (2/5)

FRANCE 2

Les caméras de France 2 ont suivi une équipe de l'Organisation nationale des forêts dans les Cévennes.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Dans son feuilleton hebdomadaire, France 2 s'intéresse cette semaine aux forêts. Comme pour une battue, le garde forestier Laurent Golliard et des agents forestiers de l'Organisation nationale des forêts (ONF) ratissent la forêt communale. Dans leur collimateur : les pins maritimes, qui envahissent les parcelles. Laurent Golliard et ses confrères martèlent les arbres à abattre, pour les remplacer par une variété locale : le pin Salzmann. Chaque arbre est signé du sceau de l'ONF, et son diamètre mesuré pour être répertorié par l'un des agents forestiers. Le bois sera coupé dans quelques mois pour être vendu entre 10 et 15 euros du mètre cube.

Des forêts parfois rentables

La forêt publique ne représente qu'un quart de la forêt française. Le reste appartient à de nombreux propriétaires privés. Jean-Michel est l'un d'eux. Il possède plusieurs hectares dans les Cévennes, disséminés en deux parcelles. "J'ai acheté ces forêts pour récolter des châtaignes et pour faire mon bois de chauffage." Chaque année, il récolte jusqu'à 600kg de châtaignes. C'est tout ce que lui rapportent ses forêts. Mais elle peut parfois être plus rentable, comme dans ce chantier dans les Cévennes ardéchoises. Bernard Philippe supervise le chantier, tout en veillant à la sécurité. Son objectif : couper 6 000 arbres en deux mois.

Vous êtes à nouveau en ligne