Équateur: bouteille contre ticket de métro

France 24

En Equateur, une ville du sud-ouest du pays teste une initiative écologique qui commence à porter ses fruits. Vous pouvez déposer une bouteille en plastique dans une machine qui vous donnera quelques centimes pour vous acheter un ticket de métro.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Ces habitants de Guayaquil n'auraient sûrement pas eu ce réflexe il y a quelques semaines. Récupérer des bouteilles en plastique où qu'elles soient, pour pouvoir les échanger contre des tickets de bus gratuits. C'est désormais possible dans cette ville du sud-ouest de l'Équateur. Un concept déjà expérimenté à Istanbul, Jakarta ou encore à Rome. Le but est de motiver les habitants à faire un geste pour la planète et de les pousser à emprunter les transports en commun.   Cristian Cárdenas, habitant de Guayaquil, explique : "C'est un outil pour éduquer les citoyens au niveau national, et au-delà ça fait un revenu, ce n'est pas grand-chose mais ça motive les gens."   Ici, chaque bouteille déposée dans une machine de collecte rapporte 2 cents américains. 30 cents sont nécessaires à l'achat d'un ticket de bus.   Dans les prochaines semaines, il sera possible de créditer directement la carte magnétique de transports, grâce à de nouvelles machines, d'après Leopoldo Falquéz, responsable de Metrovia, la régie municipale de bus de Guayaquil. "Nous aimerions vraiment avoir une machine dans chacun de nos sites qui sont très fréquentés, il y en a au moins 12. Nous sommes en discussions avec le fournisseur pour commencer l'installation des machines dès que possible.   Depuis 2 mois, plus de 24 000 bouteilles en plastique ont été collectées à Guayaquil.

Vous êtes à nouveau en ligne