VIDEO. Environnement : un moratoire sur les zones commerciales en périphérie des villes

Environnement : moratoire sur les zones commerciales en périphérie

C’était l’une des propositions ressorties de la convention citoyenne pour le climat. 

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Dans les Alpes-Maritimes, au cœur d’une pinède, devrait émerger l’un des centres commerciaux les plus importantes de Provence-Alpes-Côte d’Azur. Raphaël Jouvet, militant écologiste, refuse de voir ce paysage disparaître au profit d’un gigantesque complexe de 100 000 m² de boutiques de bureaux et d’hôtels. Un désastre pour l’équilibre des sols selon le militant : "Chaque hectare économisé en plus c’est de la place pour le ruissellement qui se fait davantage. L’artificialisation des sols peut engendrer de graves inondations."

"Des centres commerciaux qui ne riment à rien"

Mais ce chantier dans les Alpes-Maritimes pourrait être l’un des derniers à sortir de terre : le gouvernement a annoncé un moratoire pour mettre fin au développement de ces zones commerciales en périphérie des villes. Le Premier ministre promet un moratoire sur le sujet, dans la foulée de la fameuse convention citoyenne pour le climat. C’était l’une des propositions qui en étaient ressorties.

Selon la ministre de l’Ecologie Barbara Pompili, "c’est très important de mettre un coup d’arrêt et de dire 'on arrête' avec ces centres commerciaux qui ne riment à rien, qui prennent de l’espace qui participent à l’artificialisation et qui tuent les centre-villes."

Comme l'explique le journaliste de France 2 François Beaudonnet, "la France a beaucoup plus de centres commerciaux que tous nos voisins européens. Dans les années 2000, il se crée plus de 4 millions de mètres carrés de centre commercial chaque année, c’est l’équivalent de 40 000 petits commerces de centre-ville."

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne