Environnement : les collectivités s'organisent face aux dépôts d'ordures sauvages

FRANCE 2

Une récente étude de l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie) montre que beaucoup de collectivités territoriales sont concernées par le dépôt dans la nature de déchets sauvages. Les précisions de la journaliste Jihane Benzina.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Près de 90% des collectivités territoriales sont concernées par le problème de dépôt d'ordures ménagères dans la nature, selon une étude menée par l'Ademe (Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie). "Les déchets sauvages représentent environ 21 kg par habitant et coûtent environ 60 000 euros par an, soit en moyenne 4,70 € par habitant", explique la journaliste de France 2 Jihane Benzina, présente sur le plateau du 13 Heures.

Une amende de 68 €

Un tiers des déposants sont des habitants des lieux concernés. Les professionnels représentent aussi un quart des dépôts sauvages. Le reste des déposants sont des touristes ou des habitants de villes voisines. "Les déchets jetés sont des déchets de construction, mais aussi des ordures ménagères, des articles de consommation ou encore des mégots de cigarette", précise la journaliste. Beaucoup d'élus sont démunis face à ces dépôts sauvages, mais certaines collectivités mettent en place des actions. L'amende est de 68 € si elle est payée avant 45 jours.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne