Environnement : l'inquiétante disparition des zones humides

FR2

Conséquence du changement climatique et de l'urbanisation, la disparition des zones humides de la planète s'est accélérée ces 20 dernières années.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C'est le lieu de villégiature du tiers des canards français pour l'hiver. La Camargue, et ses 200 espèces naturelles protégées, a perdu 42% de sa surface ces 50 dernières années, parce qu'il fallait du riz que l'Indochine indépendante ne fournissait plus. Son classement en parc naturel, réserve de biosphère, par l'Unesco, lui a rendu un certain équilibre, mais comme elle, moins de 20% des zones humides sur Terre sont aujourd'hui protégées. Et du coup, ces lacs, ces rivières, marécages, tourbières, oasis, mangroves, estuaires disparaissent trois fois plus vite que les forêts.

Un cri d'alarme

La faute à l'urbanisation et aux changements climatiques, entre la montée des eaux et les tornades de plus en plus fréquentes. Alors, la convention internationale en charge de ces écosystèmes lance un cri d'alarme. Aucune région du monde n'est épargnée. En 45 ans, depuis 1970, 35% des surfaces ont disparu quand 40% des espèces vivent ici. Sans parler de l'espèce humaine, ces zones font vivre un milliard d'habitants.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne