Économie circulaire : Châteauroux, ville modèle en matière de tri des déchets

FRANCE 2

La ville teste un système de recyclage qui sépare les déchets humides des détritus secs. Une mesure qui pourrait se généraliser dans l'Hexagone.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La famille Carré-Bertin, installée à Châteauroux, dans l'Indre, tient à son rituel du petit-déjeuner. Les enfants boivent du thé ou du lait d'amande, qu'ils complètent avec un yaourt ou une compote. Une routine qui génère forcément des déchets, qui iront dans les deux poubelles que compte la maison. L'une d'elles accueille les détritus humides tandis que l'autre avale les déchets secs. "Je mets les noyaux dans la poubelle humide (...) et le yaourt dans la poubelle sèche", explique la petite Blanche Carré-Bertin.

8 millions d'euros investis

Les pots de yaourt du petit-déjeuner vont se retrouver dans le centre de tri de Châteauroux. La ville a investi 8 millions d'euros en 2015 dans des machines destinées à faciliter l'aiguillage des déchets secs. Aujourd'hui, 68 kg de déchets par habitant sont recyclés, soit le double de la moyenne nationale. Grâce à la vente des volumes recyclables, la taxe d'ordure ménagère a baissé de 2,58% pour les habitants de l'agglomération.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne