Déjections animales : l'énergie verte de la Finlande

FRANCEINFO

La Finlande produit de l'énergie verte avec des excréments d'animaux, comme le fumier de cheval ou les déjections canines. Incinérés dans une centrale électrique, ils servent à chauffer des habitations.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

En Finlande, le ramassage des crottes, de chiens notamment, fournit de l'énergie. Plusieurs compagnies d'électricité se tournent vers cette source d'énergie inexploitée. Parmi elles, Vantaan Energia. "Ce n'est pas agréable de marcher dedans, c'est beaucoup plus agréable de les brûler et de les utiliser comme combustibles pour l'électricité et le chauffage", déclare Kalle Patomeri, son directeur de production.

En cette fin octobre, la capitale finlandaise accueille le Helsinki International Horse Show, un concours hippique international de saut d'obstacles. Durant les quatre jours de compétition, cent tonnes de fumier de cheval ont été chargées et transportées dans deux grands conteneurs, avant d'être incinérées à la centrale électrique de Järvenpää, à une quarantaine de kilomètres de la capitale.

Deux chevaux chauffent une maison durant un an

Les 150 mégawatts d'énergie produits par les déjections ramassées durant la compétition suffisent largement à alimenter l'ensemble du concours, selon le producteur finlandais d'énergie Fortum. D'après le groupe, les déjections quotidiennes de deux chevaux suffisent à chauffer une maison familiale pendant un an.

Avec près de 1 000 tonnes de déchets ménages brûlés chaque jour, cette nouvelle source d'énergie pourrait aider la Finlande à atteindre son objectif : la neutralité carbone d'ici 2025.

Vous êtes à nouveau en ligne