Corse : marée noire limitée après la collision de deux bateaux

France 3

Deux navires sont rentrés en collision au large de la Corse. Le plus dur ne sera pas de pomper le fuel, mais de désincarcérer les deux bâtiments.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Une tache immense, épaisse et visqueuse au large de la Corse. 36 heures après la collision de deux navires, le fuel s'étend sur une vingtaine de km de long et des centaines de mètres de large. Autour des deux bateaux encastrés, les opérations de secours se poursuivent : trois navires italiens et trois navires français y participent. Ils doivent déployer un barrage flottant pour limiter la pollution.

Marée noire jugulée

François de Rugy, le ministre de la Transition écologique, s'est rendu sur place lundi 8 octobre et a écarté le risque de marée noire. Il met en cause le navire tunisien. Parti de Gènes (Italie), il est entré en collision dimanche matin avec un porte-conteneur chypriote au mouillage au nord du Cap-Corse. Le choc a provoqué une brèche dans la coque. L'opération de désincarcération des bateaux s'annonce délicate.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne