DIRECT. G20 : les Etats-Unis ont été "maladroits" dans le dossier des sous-marins, regrette Joe Biden lors d'un échange avec Emmanuel Macron

Joe Biden et Emmanuel Macron à Rome (Italie), le 29 octobre 2021.
Joe Biden et Emmanuel Macron à Rome (Italie), le 29 octobre 2021. (LUDOVIC MARIN / AFP)

C'est la première fois depuis la crise des sous-marins australiens le 15 septembre que les deux chefs d'Etat se rencontrent.

La rencontre entre le président des Etats-Unis et le président français était très attendue. Et pour cause, il s'agit de leur première entrevue depuis la crise des sous-marins australiens. Joe Biden en a profité pour esquisser un mea culpa au sujet de ce dossier. "Ce que nous avons fait était maladroit et n'a pas été fait avec beaucoup d'élégance", a déclaré le président américain, ajoutant que la France était à ses yeux "un partenaire d'une extrême valeur". Suivez notre direct.

Un sommet aux ambitions modérées. Le G20, qui regroupe les 20 pays les plus industrialisés de la planète, se réunit vendredi à Rome, à deux jours de l'ouverture de la COP26 à Glasgow. Le président du Conseil italien, Mario Draghi, avait souhaité début octobre que les pays du G20 s'engagent "sur la nécessité de limiter la hausse des températures à 1,5 °C". Ces Etats représentent 80% des émissions mondiales et affichent des ambitions climatiques très disparates. Certains visent la neutralité carbone en 2050, quand d'autres n'espèrent pas l'atteindre avant 2060.

Vladimir Poutine et Xi Jinping ne seront pas là. Ce sommet du G20 à Rome est marqué par l'absence des présidents russe et chinois. Ce dernier n'interviendra que par vidéo et il n'assistera pas non plus présent à la COP26 à Glasgow. Le président chinois n'est pas sorti de son pays depuis janvier 2020, symbole de l'isolement de Pékin, titrait ainsi Le Monde.

Emmanuel Macron et Boris Johnson s'entretiendront à propos des licences de pêche. Après l'ultimatum lancé par le gouvernement français mercredi, les tensions entre Paris et Londres sont exacerbées autour des licences de pêche post-Brexit. Dans ce contexte, "le Premier ministre et le président Macron" doivent se rencontrer "rapidement en marge du G20", a déclaré un porte-parole du dirigeant britannique.

Vers un "retour du multilatéralisme" ? Il s'agit en tout cas de la volonté affichée du chef du gouvernement italien Mario Draghi, qui estime que ce G20 représente un espoir pour un retour de la coopération internationale, "après les années sombres d'isolationnisme et d'isolement liées à la crise sanitaire".

Vous êtes à nouveau en ligne