COP25 : "Les atolls les plus vulnérables comme mon pays sont déjà dans le couloir de la mort", alerte la présidente des Iles Marshall

La présidente des îles Marshall Hilda C. Heine le 23 septembre 2019 à New York.
La présidente des îles Marshall Hilda C. Heine le 23 septembre 2019 à New York. (JOHANNES EISELE / AFP)

Cette nouvelle conférence environnementale doit permettre des mesures pour respecter l'accord de Paris et limiter l'augmentation moyenne de la température mondiale aussi près que possible de 1,5 °C.

La COP25 s'est ouverte, lundi 2 décembre à Madrid, pour deux semaines. La 25e conférence des Nations unies sur le climat se tient au moment où des appels en faveur de mesures politiques décisives contre le réchauffement se font de plus en plus pressants. Les discussions débutent dans un contexte marqué notamment par la multiplication, cette année, des feux de forêts, notamment en Australie et en Amazonie.

Un espoir porté par la jeunesse. Pour Michal Kurtyka, ministre polonais du Climat qui a dirigé la COP24, les jeunes générations ont pris conscience de l'urgence de la situation : "Ils ont le courage de prendre la parole et de nous rappeler que cette planète nous a été léguée par nos parents et que nous devrons, nous aussi, la léguer aux générations futures."

Objectifs climatiques. La COP25 doit permettre de prendre les dernières mesures nécessaires au respect des engagements pris à Paris en 2015. L'accord, censé maintenir l'augmentation moyenne de la température mondiale aussi près que possible de 1,5 °C, entrera dans une phase décisive l'année prochaine.

"Une crise climatique globale", selon António Guterres. "Le point de non-retour n'est plus à l'horizon. Il est en vue et fonce vers nous", a prévenu le secrétaire général de l’ONU, à la veille de l'ouverture de cette nouvelle conférence environnementale.

23h51 : La couche de glace au Groenland peut faire un kilomètre d'épaisseur, et pendant l'été, il est habituel qu'une partie de la surface fonde et crée des lacs. Ces lacs peuvent ensuite trouver une faille dans la glace... et, sous la pression, agrandir la faille et ouvrir un immense trou descendant jusqu'à la base de la calotte glaciaire, un kilomètre plus bas. Voici une image aérienne d'un lac en train de se guider. Et des explications.

Image aérienne d\'un lac du Groenland en train de se vider, le 2 décembre 2019.


(TOM CHUDLEY)

23h49 : Le phénomène est appelé à devenir plus fréquent avec l'urgence climatique. Des chercheurs ont observé en temps réel un lac à la surface de l'épaisse glace du Groenland se vider dans de profondes crevasses en quelques heures. Ils publient une étude sur ce sujet, dans la revue PNAS.

23h07 : "Les atolls les plus vulnérables comme mon pays sont déjà dans le couloir de la mort."

Hilda Heine, présidente des Iles Marshall, menacées par la montée des eaux, a fait entendre sa voix à l'ouverture de la COP25 à Madrid.

22h33 : On rembobine l'actualité de la journée. Voici trois contenus qu'il ne fallait pas manquer sur franceinfo aujourd'hui :





Les témoignages des familles qui ont perdu l'un des leurs au combat au Mali.

Notre reportage dans le sud de l'Espagne où les poissons meurent sous les yeux des habitants.

Nos 11 questions pas si bêtes sur le changement climatique.

20h07 : Voici un nouveau point sur l'essentiel de l'actualité de la soirée :

Le corps d'une sixième personne a été retrouvé cet après-midi dans les Alpes-de-Haute-Provence. Une femme de 61 ans est, elle, portée disparue dans le Var. Une partie d'un grand rocher surplombant la commune des Mées s'est effondrée sur quelques maisons.Suivez notre direct.


Les professionnels du BTP poursuivent le blocage des accès aux dépôts pétroliers pour protester contre la fin de l'avantage fiscal sur le gazole non routier (GNR). Ils ont été reçus ce soir à Bercy. Voici une carte avec les stations-service touchées.

La cérémonie d'hommage aux 13 militaires morts au Mali a eu lieu aux Invalides. Emmanuel Macron a prononcé un éloge funèbre d'une trentaine de minutes.

La 25e conférence climat de l'ONU (COP25) s'est ouverte ce matin à Madrid. "Ce combat terrible que l’humanité doit livrer, à elle-même d’une certaine façon, est gagnable", a assuré le Premier ministre Edouard Philippe.

18h02 : Avant le traditionnel passage de relais, voici un point sur l'actualité :

Le corps d'une sixième personne a été retrouvé cet après-midi dans les Alpes-de-Haute-Provence. Une femme de 61 ans est, elle, portée disparue dans le Var. Météo France a levé toutes ses alertes.Suivez notre direct.


La cérémonie d'hommage aux 13 militaires morts au Mali s'est achevée en milieu d'après-midi aux Invalides. Emmanuel Macron a prononcé un éloge funèbre d'une trentaine de minutes.

• La 25e conférence climat de l'ONU (COP25) s'est ouverte ce matin à Madrid. "Ce combat terrible que l’humanité doit livrer, à elle-même d’une certaine façon, est gagnable", a assuré le Premier ministre Edouard Philippe.


Sylvie Goulard a été mise en examen le 29 novembre pour détournement de fonds publics, dans l'enquête sur les soupçons d'emplois fictifs des assistants d'eurodéputés MoDem, a appris franceinfo de source judiciaire.

14h56 : Environ 6 Français sur 10 redoutent un effondrement de notre civilisation et seuls 27% estiment que la COP25, qui s'ouvre à Madrid, est une solution efficace pour lutter contre le réchauffement climatique. C’est ce que révèle un sondage publié par le Huffpost.

14h57 : Il est l'heure de faire un point sur l'actualité :

Les treize cercueils des militaires français morts au Mali sont arrivés dans la cour des Invalides, à Paris. Des centaines de personnes se sont pressées sur le pont Alexandre III pour applaudir le cortège. Emmanuel Macron prononcera leur oraison funèbre à 15 heures. Suivez notre direct.

• La 25e conférence climat de l'ONU (COP25) s'est ouverte ce matin à Madrid. "Ce combat terrible que l’humanité doit livrer, à elle-même d’une certaine façon, est gagnable", a assuré le Premier ministre, Edouard Philippe.

Une troisième personne est activement recherchée dans les Alpes-de-Haute-Provence, à Saint-Maime, après les fortes pluies qui se sont abattues sur la région, annonce Christophe Castaner. Suivez notre direct.

Un hommage a été rendu aux victimes de l'attentat du London Bridge qui a fait deux morts vendredi.

12h52 : Selon une journaliste du Monde, le Premier ministre est en train de s'exprimer à la COP25, à Madrid. "Ce combat terrible que l’humanité doit livrer, à elle-même d’une certaine façon, est gagnable", explique le Premier ministre. Ce dernier s'est également exprimé dans une tribune publiée sur le HuffPost.

12h29 : Voici quelques conseils de lecture à l'heure de la pause déj' :

12h06 : Il est l'heure de faire un point sur l'actualité :

: Les treize cercueils des militaires français morts au Mali viennent d'arriver dans la cour des Invalides, à Paris. Des centaines de personnes se sont pressées sur le pont Alexandre III pour applaudir le cortège. Emmanuel Macron prononcera leur oraison funèbre à 15 heures.

• : La 25e conférence climat de l'ONU (COP25) s'est ouverte ce matin à Madrid. L'humanité, qui subit les conséquences du dérèglement climatique, doit choisir entre l'"espoir" d'un monde meilleur en agissant ou la "capitulation", a prévenu Antonio Guterres, le secrétaire général de l'ONU.

La décrue a commencé dans le Var et les Alpes-Maritimes "mais les niveaux d'eau restent élevés", souligne Météo France. Les Bouches-du-Rhône, le Var et le Vaucluse restent en vigilance orange en raison de risques d'inondations.

11h19 : Est-ce qu'on va tous mourir ? Que faire pour éviter cette catastrophe ? Nous revenons enfin sur les conséquences possibles du réchauffement climatique sur notre avenir et celui de la planète. Toutes les réponses à ces questions sont consultables dans notre article.


11h13 : Est-ce vraiment de notre faute ? Faut-il arrêter de manger de la viande et de prendre l'avion ? Ça sert à quoi de faire des efforts si les Américains et les Chinois n'en font pas ? Nous abordons également la responsabilité de l'homme, bien établie, et de nos modes de vie dans ce bouleversement.

11h16 : Est-ce que ça chauffe vraiment ? Deux degrés de plus, est-ce vraiment si grave ? Dans cet article, nous revenons sur l'intensité du phénomène, les projections des scientifiques et les conséquences dramatiques de ces quelques degrés en plus.








11h02 : La COP25 débute aujourd'hui à Madrid. Des milliers de délégués d'Etats se réunissent afin de réfléchir aux moyens d'enrayer le réchauffement climatique. Pour vous aider à mieux comprendre l'urgence et la gravité de la situation, je réponds avec ma collègue Camille Adaoust à onze questions que vous vous posez peut-être sur ce phénomène complexe qui menace notre avenir.


10h34 : "Le seul effondrement qui nous menace pour l’instant, c’est celui de nos volontés", assure Edouard Philippe dans une tribune publiée aujourd'hui sur le HuffPost. Le Premier ministre avoue ne pas être un écologiste de la première heure mais évoque sa nouvelle sensibilité verte. Notre article vous résume l'essentiel de cette tribune.



(PHILIPPE LOPEZ / AFP)

10h34 : "J’ai vu les effets dévastateurs de la malnutrition sur les nourrissons privés d’allaitement car les mères n’avaient pas accès à une alimentation adéquate"

Le Zimbabwe souffre d’une insécurité alimentaire grave. Une experte indépendante de l’ONU met en garde contre les conséquences de l’insécurité alimentaire qui s'aggrave dans le pays, notamment dans les zones rurales, touchées par la sécheresse. Notre article.



(JEKESAI NJIKIZANA / AFP)

09h41 : La COP25 débute aujourd'hui à Madrid. Des milliers de délégués d'Etats se réunissent afin de réfléchir aux moyens d'enrayer le réchauffement climatique. Pour vous aider à mieux comprendre l'urgence et la gravité de la situation, je réponds avec ma collègue Camille Adaoust à onze questions que vous vous posez peut-être sur ce phénomène complexe qui menace notre avenir.



(MARTIN BUREAU / AFP)

10h34 : Un cachalot a été retrouvé mort jeudi, échoué sur une plage écossaise avec 100 kilos de déchets dans l'estomac. "Des filets de pêche, de la corde, des sangles d'emballage, des sacs et des gobelets en plastique", ont été retrouvés dans l'estomac de l'animal, raconte la BBC. Les experts tentent de savoir si ces débris sont responsables de sa mort.



(DAN PARRY)

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne