COP24

Katowice, en Pologne, accueille du 2 au 14 décembre 2018 un grand rendez-vous mondial sur le climat, la COP24. Il s'agit de la 24e Conférence des parties à la convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques. La communauté internationale doit finaliser à cette occasion l'accord de Paris, conclu lors de la COP21, en 2015, pour atteindre l'objectif de limiter le réchauffement climatique à moins de 2° C, voire à 1,5° C par rapport au niveau de la Révolution industrielle. L'accord incite les pays à revoir à la hausse leurs engagements, qui à ce stade conduisent le monde bien au-delà de 3° C.

Cette nouvelle conférence intervient quelques semaines après que le Groupe d'experts intergouvernemental sur l'évolution du climat (GIEC) a une nouvelle fois alerté sur l'urgence que représente le réchauffement pour la planète. En octobre, son rapport a prévenu que les températures moyennes progresseront probablement de 1,5° C entre 2030 et 2052 si le changement climatique se poursuit au même rythme et si le monde échoue à entreprendre des mesures rapides et sans précédent pour l'enrayer.

Même une simple augmentation de 1,5° C comporterait déjà des risques pour la nature et pour l'humanité, a averti le GIEC. Respecter cet objectif, ajoutent les experts, passera par un changement "rapide, profond et sans précédent" dans l'utilisation des terres et de l'énergie, dans l'industrie, la construction, les transports et les villes. L'objectif est encore loin : en 2017, les gaz à effet de serre, à l'origine du réchauffement climatique, ont franchi de nouveaux pics de concentration dans l'atmosphère, s'est inquiété fin novembre 2018 l'ONU.

Fort de ce constat, la COP24 doit donc "être un succès", a insisté en amont de la conférence Patricia Espinosa, responsable des négociations climatiques à l'ONU. "L'urgence n'a jamais été aussi grande, a-t-elle insisté. Nous n'avons plus de temps, nous ne pouvons pas non plus nous permettre de mener d'interminables négociations."
plus
Photo d\'illustration. Les forêts tropicales s\'installent dans des latitudes bien plus hautes que la normale lors de l\'épisode du PETM.

On vous raconte le plus violent réchauffement que notre planète ait connu... jusqu'à aujourd'hui

Matthieu Orphelin, député La république en marche, à l\'Assemblée nationale le 21 novembre 2018.

COP24 : "Ce qui a été obtenu en Pologne, c'est vraiment le strict minimum", regrette Matthieu Orphelin

Le président de la COP24, Michal Kurtyka, à la tribune de l\'assemblée de clôture de la conférence à Katowice (Pologne), le 15 dcembre 2018.

COP24 : la communauté internationale adopte les règles d'application de l'accord de Paris

L\'explorateur Jean-Louis Etienne lors d\'une conférence sur le climat à Toulouse, le 10 novembre 2017.

COP24 : "C'est un gâchis énorme" mais "les solutions sont entre les mains des citoyens", assure Jean-Louis Etienne

La COP24 à Katowice (Pologne) le 13 décembre 2018.

COP24 : "Si on veut respecter les objectifs, le niveau d'ambition actuel au plan mondial est très insuffisant"

Des participants à la COP24, le 4 décembre 2018. 

"Dommage que les Etats ambitieux ne soient pas restés jusqu'à la fin" : la COP24 joue les prolongations pour un accord

Des participants à la COP24, le 14 décembre 2018 à Katowice (Pologne).

Climat : les négociations de la COP24 patinent, la conférence est prolongée d'une journée

L\'eurdéputé Yannick Jadot à Matignon le 3 décembre 2018.

COP24 : "On a l'impression que rien ne va pouvoir réveiller l'apathie des gouvernements", regrette l'écologiste Yannick Jadot

Greta Thunberg, le 30 novembre 2018, devant le parlement suédois.

Une ado suédoise appelle à la grève des enfants pour sauver la planète et devient un symbole de la lutte contre le changement climatique

Quelques-uns des produits jetables utilisés régulièrement par les Français.

VIDEO. Cotons-tiges, pailles, gobelets... On a trouvé onze alternatives durables pour se passer de ces produits jetables

Le chef des Kayapos au Brésil pleurerait car son peuple aurait perdu le combat contre un barrage... Décryptage de cette intox qui a beaucoup inquiété les activistes de défense des droits des peuples indigènes.

Les Observateurs. Info ou Intox. Quand une intox met en difficulté des activistes

Deux femmes vendent du charbon de bois sur le marché de Lusaka en Zambie, le 9 mars 2016. 

En Afrique, le charbon de bois reste le combustible des familles

VIDEO. Tribune : la colère de militants guyanais contre un projet d\'exploitation pétrolière

VIDEO. Tribune : des militants guyanais s'insurgent contre un projet d'exploitation pétrolière

VIDEO. Pourquoi n\'agissons-nous pas face au changement climatique ?

VIDEO. Pourquoi avons-nous du mal à agir face au changement climatique ?

Une centrale au charbon à Wilhelmshaven (Allemagne), le 26 novembre 2018. 

Environnement : la consommation mondiale de charbon repart à la hausse

Les bannières de la COP24 à Katowice (Pologne), le 30 novembre 2018.

COP24 : les youtubeurs agissent pour le climat

Les bannières de la COP24 à Katowice (Pologne), le 30 novembre 2018.

COP24 : en France, les émissions de gaz à effet de serre sont reparties à la hausse

Le siège de Total à la Défense, dans les Hauts-de-Seine, le 23 janvier 2018.

Emissions de CO2 : des associations veulent attaquer Total en justice

Une tortue verte marine tente de manger un sac en plastique, car il ressemble à une méduse.

Environnement : 80% de la pollution marine est d'origine terrestre

Energy Observer, au large de Dinard, en France, le 25 août 2017.

Un bateau à hydrogène propulsé par des énergies non polluantes navigue 20 000 km sans faire le plein

François de Rugy, ministre de la Transition écologique, et la secrétaire d\'Etat Brune Poirson, à leur arrivée à Katowice.

"C’est un peu confus" : l’ombre des "gilets jaunes" plane dans les couloirs de la COP24, la conférence mondiale sur le climat

Le président américain Donald Trump le 7 décembre 2018 à Kansas City (Missouri).

"Gilets jaunes" : pour Donald Trump, le mouvement est la preuve que l'accord de Paris sur le climat "ne marche pas"

Des habitants de New Delhi portent des masques pour se protéger de la pollution.

En Inde, la pollution fait perdre jusqu'à dix ans d'espérance de vie aux habitants de New Delhi, selon une étude

Des travaux sont effectués pour protéger le littoral, dans le département de la Manche. 

Climat : le littoral français recule

Inondations à Villegailhenc, dans l\'Aude, le 15 octobre 2018

La France est le pays d'Europe le plus touché par les catastrophes climatiques... et ça ne va pas s'arranger

Les principaux pays responsables de cette hausse sont la Chine et l\'Inde, qui consomment de plus en plus de charbon, de pétrole et de gaz, comme aux Etats-Unis.

Les émissions de CO2 ont dérapé et augmenté de plus de 2% en 2018

La mine de cuivre El Teniente, au Chili.

franceinfo junior. C'est quoi les gaz à effet de serre ?

Pascal Canfin, directeur général de WWF, invité de franceinfo mercredi 5 décembre. 

VIDEO. Transition écologique : "Il faut mettre en place une fiscalité carbone ciblée, à la carte", plaide le WWF

Des panneaux solaires, sur le toit du Convention Center de Los Angeles (Californie), le 4 septembre 2018.

Nouveau Monde. Comment réduire l'impact environnemental du numérique au quotidien ?

VIDEO. COP 24 : \"Si nous n’agissons pas, l’effondrement de nos civilisations et l’extinction d’une grande partie de la nature sont proches\", estime David Attenborough

VIDEO. Pour David Attenborough, "si nous n’agissons pas, l’effondrement de nos civilisations et l’extinction d’une grande partie de la nature sont proches"

123

Vous êtes à nouveau en ligne