Convention citoyenne sur le climat : Emmanuel Macron tiendra-t-il ses engagements ?

France 2

En juin 2020, le gouvernement avait annoncé retenir 146 propositions de la Convention citoyenne sur le climat. Pourtant, plusieurs propositions ont été refusées. Emmanuel Macron renonce-t-il à ses engagements ?

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le 29 juin 2020, dans les jardins de l'Élysée, Emmanuel Macron recevait les 150 membres de la Convention citoyenne pour le climat : "J'irai au bout de ce contrat moral qui nous lie, en transmettant la totalité de vos propositions à l'exception de trois d'entre elles, les trois jokers dont nous avions parlé". À l'exception des 110 km/heure sur l'autoroute, d'une taxe sur les dividendes et d'une modification de la constitution, les 146 autres propositions seraient donc retenues.

Plusieurs propositions écartées

Aux yeux des écologistes, il ne s'agit que de communication : "Pour l'instant, on a déjà une grosse dizaine de jokers, le président dit 'pas de moratoire sur la 5G, on est pas des Amish'. C'était une proposition importante de la Convention citoyenne", explique Matthieu Orphelin, député écologie démocratie solidaire du Maine-et-Loire. Plusieurs propositions ont été écartées comme le malus selon le poids du véhicule, la fin de toutes les liaisons aériennes intérieures ou encore la fin des constructions ou extension d'aéroports.

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne