Ces hôtels qui misent sur l'argument écologique

France 2

Un label européen classe les hôtels selon des critères écologiques. Si les établissements produisent des tonnes de déchets, ceux qui jouent le jeu de la certification sont peu nombreux en France.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

À Paris, on trouve de longues avenues parsemées d'hôtels. Sur l'un d'entre eux, situé à la porte Dorée, on trouve un label "Clef verte". Pour se différencier des autres établissements, la propriétaire s'est lancée dans une démarche environnementale. Dans les chambres, les ampoules sont basse consommation, les bouteilles en verre sont réutilisables, et les clients sont invités à trier leurs déchets. Et dans la salle de bains, les gobelets en plastique ont laissé place à des verres, et on trouve un distributeur de savon bio.

200 euros par an

Pour obtenir ce label, l'hôtelière paye un peu plus de 200 euros par an. Un investissement rentable face à l'engouement de la clientèle. À 350km de là, à Poitiers, un autre établissement a obtenu un autre label encore plus contraignant : les jardins et potagers qui fournissent le restaurant y sont certifiés "sans produit phytosanitaire". La gérante a également investi dans des véhicules électriques, et a choisi pour isoler les chambres de la chaux et du chanvre.

Le JT
Les autres sujets du JT

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.

Vous êtes à nouveau en ligne