WWF s'alarme : "La biodiversité s'érode de plus en plus vite", menaçant l'Homme

France 3

Ces 40 dernières années, 60% des animaux vertébrés ont disparu de la Terre, selon le rapport publié de WWF. Pour en parler, le responsable agriculture et alimentation de l'ONG, Arnaud Gauffier, est l'invité du Soir 3, lundi 29 octobre.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

60% des animaux vertébrés vivants sur Terre ont disparu, selon WWF. "Le vivant s'érode, la biodiversité s'érode", déplore Arnaud Gauffier, le responsable agriculture et alimentation de l'ONG.

"Toutes les espèces de grands singes sont menacées de disparition, ainsi que l'éléphant en Afrique. Ils disparaissent à cause du braconnage, ou de l'extension des activités humaines comme la déforestation, la recherche de pétrole ou de terres rares, mais aussi la pollution, notamment celle du plastique qui est partout, même sur des îles inhabitées", explique le responsable du secteur agriculture et alimentation de WWF.

"La tendance est très mauvaise. La biodiversité s'érode de plus en plus vite. La surpêche, la déforestation, les émissions de CO2 et de pesticide se sont accélérées", insiste-t-il.

Projet "aberrant" en Guyane

"La disparition des animaux a des conséquences pour l'homme. Si les écosystèmes s'effondrent, ça peut mettre à mal la sécurité alimentaire mondiale et l'espèce humaine", assure Arnaud Gauffier.

WWF s'oppose au projet de mine d'or géante en forêt amazonienne en Guyane. "C'est un projet aberrant. Cela détruirait plus de 2 000 hectares de forêt et utiliserait des quantités gigantesques de cyanure", commente-t-il. Et de conclure : "Ce sont des choix de société, de développement. Le WWF appelle les hommes et femmes politiques à prendre leurs responsabilités pour avoir un accord sur la biodiversité en 2020 à Pékin".

Le JT
Les autres sujets du JT
Vous êtes à nouveau en ligne