VIDEO. Une saison de reproduction record pour le kakapo, plus gros perroquet au monde

BRUT

Surnommé le perroquet-hibou, le kakapo est une espèce endémique de la Nouvelle-Zélande.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le kakapo bat tous les records. Perroquet le plus lourd du monde, il est le seul à ne pas pouvoir voler et atteint parfois l'âge de 100 ans, une espérance de vie particulièrement longue pour un oiseau.

Il se déplace en marchant mais il est capable de monter aux arbres en utilisant son bec comme troisième patte. Sur le sol ou sur une branche, il se nourrit exclusivement de plantes locales, ce qui fait de lui un véritable végétarien. Ce perroquet est aussi reconnaissable par son cri particulier qu'il utilise pour attirer les femelles, celles-ci ne se reproduisent qu'une fois tous les cinq ans en moyenne.

Une espèce menacée

La Nouvelle-Zélande ne comptant aucun mammifère terrestre indigène, les rapaces ont souvent été la seule menace pour cet oiseau. Mais de nombreuses espèces invasives sont arrivées comme les hermines et les chats qui ont mis en péril ce curieux perroquet.

En 1970, on pensait que l'espèce avait disparu avant que plusieurs spécimens n'apparaissent quelques années plus tard. Pour préserver le perroquet, le gouvernement a ordonné que des dizaines de kakapos soient mis à l'écart des prédateurs.

Aujourd'hui, on ne compte que 146 kakapos adultes mais cette année, l'oiseau a connu une saison de reproduction record : 49 femelles ont donné naissance à 76 petits. Ce fort taux de naissance offre une lueur d'espoir à cette espèce en voie d'extinction. 

Vous êtes à nouveau en ligne