VIDEO. Changement climatique : le Vanuatu en première ligne

BRUT

Il n'en est pas responsable et pourtant, cet archipel est l'une des premières victimes du changement climatique. Voyage au Vanuatu, un pays qui lutte pour sa survie.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le Vanuatu émet 0,0001 % des émissions mondiales et pourtant, c'est le pays le plus affecté par le changement climatique en termes de catastrophes naturelles. "Nous marchons sur une route que les communautés avaient l'habitude d'emprunter. Vous pouvez voir les digues qui ont été construites. Vous pouvez clairement voir que l'influence du changement climatique sur le niveau de la mer a détruit leurs mesures d’adaptation", explique Willy Missack, coordinateur du Vanuatu Climate Action Network.

De nombreuses communautés demandent au gouvernement de construire des digues, de renforcer les protections contre la mer. "Si nous n'y parvenons pas, alors les gens vont devoir déménager, ce qui arrive déjà et risque de se produire de plus en plus", déplore Ralph Regenvanu, ministre vanuatais des Affaires étrangères. Le Vanuatu est classé par l'ONU comme étant le pays le plus touché par les catastrophes naturelles au monde. "La plupart de ces menaces sont liées au changement climatique, comme les cyclones tropicaux devenant plus violents et plus fréquents, les fortes pluies, les inondations devenant plus graves et plus fréquentes, la montée du niveau de la mer, l'érosion côtière", détaille Ralph Regenvanu.

Vous êtes à nouveau en ligne