VIDEO. Le poisson plat, as de la métamorphose

BRUT

On l'appelle aussi le pleuronectiforme. Au cours de leur vie, les poissons de cette espèce se métamorphosent complètement pour prendre une forme aplatie et asymétrique.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le pleuronectiforme, ou poisson plat, est un ordre qui rassemble plusieurs centaines d'espèces. Au cours de leur vie, ces poissons se métamorphosent entièrement pour prendre une forme aplatie et asymétrique, très rare chez les vertébrés.

Un os empêche l'œil de revenir à sa place

À la naissance - comme c'est le cas chez presque tous les poissons - les larves possèdent un œil de chaque côté de la tête. Elles nagent dressées dans les courants. Peu de temps après, la métamorphose opère : les larves se penchent progressivement d'un côté, et l'œil de la face inférieure se déplace sur la face supérieure.

En cause, une hormone qui développe une couche de cellules poussant l'œil vers le côté opposé. Un os se développe ensuite afin d'empêcher l'œil de revenir à sa place initiale. Selon les espèces, on ne constate pas les mêmes transformations. Chez certaines soles par exemple, les nageoires pectorales des larves sont réduites ou disparaissent à l'âge adulte.

Leur taille peut atteindre 2 mètres pour le flétan de l'Atlantique

Plus tard, les poissons adultes quittent les courants et rejoignent les fonds marins. Leur face supérieure se colore et la face ventrale blanchit. Certaines espèces se cachent dans le sable ou dans la vase et laissent uniquement dépasser leurs yeux.

D'autres se camouflent en modifiant leur couleur selon le sol. Elles attendent ainsi le passage de crustacés ou de petits poissons, puis bondissent à leur poursuite. En fonction des espèces, la taille d'un adulte peut varier d'environ 10 centimètres à plus de 2 mètres pour le flétan de l'Atlantique !

Vous êtes à nouveau en ligne