VIDEO. De la Suisse à l'Alaska… comment la chasse est-elle réglementée à travers le monde ?

BRUT

En Suisse, dans le canton de Genève, la chasse est totalement interdite depuis 1974.

#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Dans le canton de Genève, en Suisse, chasser est illégal depuis 1974. La décision a été prise par référendum à la suite d'un conflit entre riverains et chasseurs à propos de la délimitation de zones de chasse. Depuis cette interdiction, la faune a augmenté, notamment les oiseaux d'eau, les lièvres et les cervidés. Selon les autorités locales, les dégâts constatés sur les parcelles agricoles restent à un "niveau acceptable" malgré le nombre d'animaux. En cas de dégradation, les agriculteurs sont indemnisés et les gardes de l'environnement effectuent des tirs de régulation s'ils sont jugés nécessaires.

En Allemagne…

Il est interdit de pratiquer la chasse à courre. Cette technique de chasse ancestrale, consistant à poursuivre un gibier jusqu'à épuisement avec une meute de chiens, est interdite depuis près de 70 ans dans le pays. Elle avait été bannie une première fois par le régime nazi en 1934, avant d'être réintroduite pendant l'occupation de l'Allemagne par les Alliés, puis définitivement interdite en 1953. Depuis, elle a été remplacée par le "Schleppjagd", une chasse sans proie où un leurre imprégné d'une odeur de gibier est utilisé pour exciter les chiens. 

En Alaska…

Il est possible d'employer des techniques de chasse très controversées comme utiliser des donuts et du bacon pour appâter les ours, tirer sur les animaux depuis un hélicoptère, aveugler les animaux avec des lampes, abattre les loups et leurs louveteaux dans leurs tanières, traquer les ours avec des chiens... Toutes ces pratiques interdites par l'administration Obama sont de nouveau légales depuis le 9 juin 2020. L'impact de ces techniques agressives pouvant être employées dans les parcs nationaux de l'État inquiète de nombreuses associations et les scientifiques.

En Afrique du Sud…

La chasse au gros gibier est autorisée et attire chaque année des chasseurs du monde entier. Le pays exporte le plus grand nombre de trophées de chasse au monde avec plus de 79 000 trophées exportés entre 2008 et 2017. Les prix pour pouvoir tuer un animal varient selon les espèces et les voyagistes. Si plusieurs organisateurs et chasseurs mettent en avant le fait que cet argent est réinvesti dans la conservation des animaux, de nombreuses associations critiquent ce système, dénonçant le droit de tirer sur des espèces menacées et le manque de traçabilité lié à l'utilisation des bénéfices engrangés.

Au Bhoutan…

La législation est l'une des plus strictes au monde. Ce pays enclavé dans les hauteurs de l'Himalaya est administré selon les préceptes du Tsa Yig, une constitution basée sur la religion bouddhiste. Le bouddhisme estime que tous les êtres ont le droit fondamental d'exister et de ne pas souffrir. Le Bhoutan limite donc l'abattage du bétail à quelques offrandes et à des repas de fêtes, mais interdit aussi la chasse et la pêche dans l'ensemble du pays. Cependant, le pays importe de la viande venue de l'étranger.

Vous êtes à nouveau en ligne